Eloge de la lenteur

Une merveilleuse couche de neige

Les bruits dehors semblent feutrés

le temps comme figéphoto de la neige

 

bienheureux et bienvenus flocons

qui nous forcent à rester à l’intérieur

qui nous forcent à la contemplation

qui nous obligent à se mouvoir lentement

 

La chaleur de la maison réconfortante

Le silence de l’extérieur reposant

Laisser un commentaire